1969-1989-2019 : Progrès ?

Edito de Pierre-Alain Douay.

Pierre-Alain Douay
Rédacteur en chef.

Revue Parole Publique - n°24-25

ANNIVERSAIRES : MÉMOIRES D’AVENIR ? Notre dossier interroge la manière dont les institutions publiques célèbrent leur passé au présent pour se faire un avenir. Quand la date et la durée font sens.

1969. Avec un premier pas sur la Lune, la conquête par l’homme du monde physique s’affirmait sur un nouveau territoire, l’espace sidéral. 2019. Avec l’intelligence artificielle, le calcul (la conquête ?) de l’homme par le numérique confirme l’avènement d’un nouveau territoire, l’espace virtuel. Et, par contrecoup, le retour en force d’un refoulé, l’espace local. Sous toutes ses formes : folkloriques et historiques, nostalgiques ou innovantes, violentes voire guerrières… L’espace humain ?

1969-2019. De la Lune à la terre, au terroir même ? En France, en tous cas, la relation État/société/territoire doit être repensée. Les Gilets jaunes en sont la plus récente illustration. Pourtant, lors de la dernière consultation européenne, aucune trace visible, aucune empreinte électorale. Comme si ce mouvement social – ou plutôt sociétal – n’imprimait pas politiquement, comme s’il voyait encore dans l’abstention la meilleure expression de sa colère et de sa défiance. Comme si, pour une moitié de nos concitoyens, la démocratie était moins dans le vote que dans le vécu, dans la manière dont elle s’exerce au quotidien, dont elle démontre concrètement, localement (« le terrain » ! « la proximité » !) qu’elle est l’expression du pouvoir du peuple par le peuple pour le peuple. Comme si la démocratie était encore à inventer, toujours à refonder. Et avec elle, la communication publique.

1989. Dire qu’on pensait, il y a trente ans, que la démocratie – notre démocratie – avait triomphé des désillusions, des caricatures et des dévoiements. Un Mur s’effondrait, une Toile Mondiale naissait. Un monde s’ouvrait, global, horizontal… concurrentiel. Libéré. Libéral. Libre ? Et l’égalité ? Et la fraternité ? C’est le problème du progrès : d’où le voit-on ?

En fait, ce numéro de PAROLE PUBLIQUE qui marque la trentième année de l’association éditrice, Communication publique, est tout entier consacré au progrès, son passé, son présent et son avenir, sa diversité, ses contradictions, au regard d’une permanente obligation : les droits du citoyen.

Et, à l’automne, le prochain numéro de notre revue se confondra avec un livre blanc : QUELLE COMMUNICATION PUBLIQUE EN 2030 ?