Qui sommes-nous ?

Depuis 1989, Communication publique est un espace de rencontres et de dialogue pour les communicants des institutions, collectivités, entreprises publiques et associations d'intérêt général. Elle explore les enjeux stratégiques et opérationnels de la communication et agit auprès des décideurs pour faire de la communication une condition de réussite des politiques publiques.

Le mot du Président

_NKB9021

Depuis plus de 30 ans, l'association Communication publique invite les directeurs et directrices de la communication des institutions publiques à échanger, partager, œuvrer ensemble pour une meilleure reconnaissance de nos métiers et pour jouer un rôle actif et stratégique auprès des décideurs.

Notre structure est unique en son genre. De par son expertise, son statut associatif (loi 1901), ses engagements, Communication publique offre à ses adhérents l'opportunité d'approfondir les thématiques et les enjeux qui les questionnent, de participer à la gouvernance de l'association et d'agir sur les ressorts de notre profession.

Membre actif depuis de nombreuses années ou nouvel arrivant dans le domaine passionnant de la Communication publique, cette association est faites pour vous. Éditrice de la revue "Parole publique", elle propose régulièrement des rencontres et des manifestations où se retrouvent les principaux décideurs et acteurs de la communication publique. Elle abrite également le réseaux des "Jeunes communicants publics" et le "Club des partenaires."

Rejoignez-nous !

François Kohler, président

 

Notre histoire

_NKB9733

L'Association a été fondé en 1989 par Pierre Zémor, conseiller d’État.

Président-e-s :

1989-2009 : Pierre Zémor, conseiller d’État.
2009-2014 : Bernard Emsellem, conseiller de la SNCF
2014-2017 : Isabelle Jourdan, directrice de la communication de l’Unédic
Depuis 2017 : François Kohler, délégué à l’information et à la communication du Ministère de la Justice.


Délégués généraux :

1989-2002 : Marie-Chantal Gaudry-Saumur
2002-2012 : Pierre-Alain Douay
Depuis 2012 : Philippe Deracourt

 

Le manifeste

2015_10 - Conférence de presse pour la parution du Manifeste

Ce Manifeste de l’Association Communication publique est au service de tous les communicants des institutions.

Télécharger la version pdf (456ko)

Une communication publique utile et efficace repose sur :

  • la prise en compte de la communication dès la conception des politiques publiques pour qu’elle contribue à produire les effets recherchés ; la communication est une dimension essentielle de l’action publique ;
  • la relation permanente avec la société et les publics pour permettre aux institutions publiques de bien exercer leur mission au bénéfice de l’intérêt général ;
  • la sincérité portée par l’écoute des publics, la pédagogie, la clarté et l’accessibilité des contenus, la cohérence des actions ; les décisions doivent être comprises par ceux auxquels elles s’appliquent ;
  • l’évaluation en continu des actions dans un souci de bonne gestion de l’argent public.

Il est manifeste que chacun attend écoute, dialogue, attention, participation et résultats : le monde d’aujourd’hui ne tolère plus l’action descendante, la décision non concertée, encore moins l’injonction ou l’insincérité.

La société se transforme de plus en plus vite, notamment sous l’impulsion participative et citoyenne. Elle invite à construire et à porter une vision claire et accessible de l’action publique et de ses projets, pour entraîner, convaincre, agir et faire agir les administrés, les personnels ou les citoyens.

Le temps médiatique, le règne de l’instantané, la dynamique des réseaux sociaux, la pression des chaînes d’information en continu, sont autant de défis pour les acteurs publics : gestes scrutés, paroles archivées, actes anciens exhumés, faits et dires vérifiés. Ils invitent le dirigeant public à l’exemplarité et à plus de transparence, tout en exigeant de l’efficacité. Un enjeu majeur quand la défiance se répand. Parallèlement, la relation avec le citoyen se réinvente et s’accentue notamment grâce aux opportunités qu’apportent les technologies.

La communication publique aide à comprendre les enjeux complexes qui émergent en un lieu, à un moment ou sur un sujet. Sa position d’observateur attentif des évolutions sociétales permet de définir et conduire des stratégies de communication pertinentes, adaptées et partagées, pour enrichir, faire comprendre et mieux faire accepter les politiques publiques.

Plus que jamais décision et communication sont des éléments clés de l’action publique au service des citoyens.

Entre les usagers et les instances dirigeantes, la communication publique favorise l’écoute et la connaissance des opinions, contribue à élaborer de nouvelles relations avec les citoyens et les parties prenantes. Elle alerte sur les risques d’incompréhension, d’opposition d’intérêts, de rejet. Elle peut faire émerger des représentations collectives communes et faciliter des changements de comportement. On est loin d’une action pour faire du buzz, de la recherche du dernier outil à la mode ou encore de l’emballage qui rendrait désirables comme par magie des projets déjà ficelés. Soutenir une politique publique, ce n’est ni monter un « coup de com », ni jouer au spin doctor ou au gourou, encore moins manipuler l’opinion.

La communication, notamment publique, doit en finir clairement avec ces approches dépassées où les outils prennent le pas sur les stratégies, où le storytelling artificiel ignore les réalités de terrain et où le langage fabriqué masque le sens de l’action. Les directrices et directeurs de communication du secteur public, réunis dans l’Association Communication publique portent une autre exigence de leur métier. Ils conçoivent la communication comme constitutive d’une administration publique attentive, réactive, innovante et performante. Ils revendiquent de faire de la pédagogie là où la complexité domine, quelle que soit la difficulté de l’exercice. Ils portent cette attente de considération et d’écoute qui fonde la relation avec les parties prenantes sur les sujets qui les préoccupent.

Les responsables de communication des institutions publiques s’attachent à créer les conditions d’une parole juste, sincère, porteuse de sens et de cohérence, la seule qui soit vraiment audible aujourd’hui.

Nous avons choisi d’exercer notre métier dans les organisations publiques pour le service de l’intérêt général. Notre volonté de porter la communication publique repose sur un engagement fait de convictions, des valeurs du service public et de professionnalisme.

Les membres de l’association Communication publique