can you buy valium over the counter in egypt valium online shoot de valium

tramadol kaufen online buy tramadol tramadol plus morphine

getting doctor to prescribe xanax buy alprazolam online is xanax dosage based on body weight

xanax zolpidem interaction generic xanax symptoms xanax overdose

xanax what does it do buy xanax alprazolam 1mg tab mylan

ambien 3 years old buy ambien online does ambien help stay asleep

buy zolpidem Chattanooga buy ambien online highest dosage ambien

actavis xanax generic buy xanax can you take xanax with soma

difference between tramadol and diazepam buy tramadol overnight tramadol 50 get you high

free 30 day trial of ambien buy ambien ambien generic drug

  • Remise du Prix du meilleur mémoire de communication publique 2015

    Créé en 2006 par l’Association Communication publique, et « prix Pierre Zémor » depuis 2010, ce prix couronne le mémoire d’un étudiant de troisième cycle.

     

    Prix 2015 attribué à Jasmin TIGIL , Université Paris-Est Créteil (UPEC)

    Mentions spéciales du jury attribuées à ERENTURK Yagmur, Paris 1 Sorbonne, et WYNNE Som, CELSA

    ven 12 Fév - 12:30

    Lieu : Groupe La Poste,

    44 boulevard de Vaugirard, 750015 Paris

    Loading Map....

    Le Prix 2015 a été décerné à Jasmin TIGIL pour son mémoire : « L’invention du témoignage humanitaire : un enjeu de communication pour les ONG. Une comparaison de quatre ONG humanitaires françaises » Les mentions spéciales du jury ont été décernés à ERENTURK Yagmur pour son mémoire : « Quel avenir pour la « Marque Turquie » en France ?  » et WYNNE Som, pour son mémoire : « La mise en scène de la proximité avec l’électeur en communication politique : le premier tour de l’élection présidentielle de 2012 »

    Cliquez sur les images pour les agrandir.

    Résumé du mémoire lauréat « L’invention du témoignage humanitaire : un enjeu de communication pour les ONG. Une comparaison de quatre ONG humanitaires françaises »: « Les photos des centaines de personnes allongées les unes à côté des autres attendant d’être pris en charge durant l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest ; le témoignage de ces réfugiés syriens au Liban affrontant le froid de l’hiver sans abri, ni nourriture ; les campagnes de l’ONG Solidarités International dénonçant les dures conditions d’accès à l’eau potable dans plusieurs pays… Toutes ces communications ont deux points communs : leur fonction de témoignage et leur émetteur. En effet, de plus en plus utilisé par les Organisations non gouvernementales, le témoignage humanitaire prend aujourd’hui de nombreuses formes et redéfinit les enjeux de communication de ces organisations. Ce mémoire développe donc l’émergence, ou plutôt l’officialisation suivie du développement de cette « nouvelle » activité de témoignage dans les services de communication des ONG, depuis leur création. » Résumé des mémoires Mention spéciale du jury, « Quel avenir pour la « Marque Turquie » en France ?  » : La « Nation branding » signifie le processus de création et de gestion de l’image de marque d’un pays. Dans le cadre de la « marque pays », l’image a un rôle central. Est-il possible de promouvoir la Turquie comme une « marque pays » forte dans un pays comme la France ? Une analyse SWOT de la Turquie nous permet de constater que la Turquie est un pays qui possède un potentiel réel en termes de culture, d’héritage et tourisme. En revanche, pour qu’elle puisse profiter ses opportunités en tant que marque-pays considérée sur la scène internationale la Turquie a d’abord besoin de faire face à ses réalités politiques, économiques et sociales et doit avoir un discours et un positionnement clair et cohérent. et « La mise en scène de la proximité avec l’électeur en communication politique : le premier tour de l’élection présidentielle de 2012 » : Le politique apparaît aujourd’hui tiraillé entre deux exigences contradictoires : la nécessité de paraître proche de l’électeur, qui est une nécessité démocratique devant la défiance face à la « classe politique » et l’apparent fossé entre citoyens et représentants, et la nécessité d’apparaître « en hauteur » par rapport à l’électeur. Cette dialectique est consubstantielle à la notion même de représentation politique. Cette double exigence s’est posée aux candidats de l’élection présidentielle de 2012. Dans ce cadre, comment mettre en scène la proximité avec l’électeur sans remettre en cause sa stature présidentielle ?

    Présentation

    • Ce prix, créé en 2006 par Communication publique, couronne le mémoire d’un étudiant de troisième cycle (master, écoles de service public) en France ou d’un pays francophone. Un jury d’experts, d’enseignants et de professionnels de la communication publique sélectionne le meilleur mémoire. L’ARCES et la SFSIC sont partenaires de ce prix.
    • La liste des prix antérieurs est consultable en ligne ainsi que le prix et le jury 2014.

    Le lauréat

    • Pourra publier un article dans la revue PAROLE PUBLIQUE.
    • Sera invité à participer aux initiatives de l’association pendant un an et aura ainsi l’opportunité de rencontres avec les directeurs de la communication.

    Le jury 2015

    • Fanny AUVERNY-BENNETOT : Préfecture de Paris
    • Dominique BESSIERES : Université Rennes2
    • Yves BOMATI : DILA
    • Philippe DERACOURT : Communication publique
    • Marc FARRE : Région Pays de la Loire
    • Elizabeth GARDERE : SFSIC
    • François HENRY
    • Jacques MOISSE : Service public de Wallonie
    • Jean-Emmanuel PAILLON : INRIA
    • Emmanuelle SILVE-TARDY : Ville de Neuilly-sur-Seine
    • Vincent BACULARD : Groupe Rouge Vif
    • Christian de la Guéronnière : Epiceum
    • Xavier de Fouchecour : Agence Beaurepaire

    En savoir plus sur le prix

  • VotreParole !

    Une proposition d’initiative, une idée originale à partager, un projet à faire connaître, ou bien même un sujet pour la revue Parole publique : dites-nous et nous vous contacterons.

    Écrivez-nous