provigil medication mechanism action buy modafinil can provigil cause mania

strattera restless leg buy strattera rilatine concerta strattera adhd

can i take ambien with flu buy ambien ambien cause hives

viagra chistes graficos viagra online without prescription cialis and levitra viagra online pharmacy

can ambien cause ibs buy ambien will ambien stop working

can i buy cialis over the counter in thailand cialis no prescription code promo cialis

shokugeki no soma anime episode 1 review cheap soma sunrise cafe soma

uso de tramadol en lactancia buy tramadol online can you take oxycodone after taking tramadol

deadmau5 soma ambient buy ambien online order ambien cr online

is it safe to drink on tramadol tramadol 100mg what happens when you mix alcohol and tramadol

« Nous voulions maintenir un haut niveau de réflexion »

Bernard Emsellem, président de Communication publique (2009-2014)
Publié le 08 Nov 2019

Article publié avec l’aimable autorisation de Brief, et paru dans le magazine de novembre 2019.

PROPOS RECUEILLIS PAR ANTOINE GAZEAU


« Nous avons maintenu et prolongé le socle de l’identité de la communication publique : ni une excroissance de la communication politique (même si elles sont interactives et forment parfois un tout cohérent, elles n’ont pas la même finalité), ni une modalité (publique) de la communication des organisations en général (laquelle se réduirait ainsi à un panel d’outils alors que les outils sont définis par la finalité). C’était la grande conquête de la période initiale.

La fonction étant reconnue dans son principe, encore fallait-il qu’elle le soit dans chaque institution publique et pour chaque directeur ou directrice de la communication. Nous avons alors fait de l’association un lieu d’échange et de partage sur les composantes de la communication : sens, finalités, concepts, démarches et outils (nous étions par exemple au tout début des réseaux sociaux).

Nous voulions maintenir et renforcer une de nos caractéristiques : un haut niveau de réflexion. D’où la création de Parole Publique, qui apporte plusieurs fois par an son lot de signatures et d’analyses ou témoignages, y compris bien sûr des membres.

D’où, aussi, la décision de créer, avec des agences intervenant dans le secteur public, un Club des partenaires pour partager réflexions et expériences.

Le virage que nous avons pris est enfin sans doute celui d’avoir rendu la vie de l’association plus interactive et conviviale, en multipliant les formats : déjeuners-débats, entretien avec une personnalité en fin de journée, matinales avec des chercheurs notamment, séminaires d’été, etc. Tout cela s’est fait en s’appuyant sur un bureau, le délégué général et sur le conseil d’administration pour les grandes options. D’où mon usage du “nous“ et non du “je“… ».

VotreParole !

Une proposition d’initiative, une idée originale à partager, un projet à faire connaître, ou bien même un sujet pour la revue Parole publique : dites-nous et nous vous contacterons.

Écrivez-nous
Cancel