exercicios resolvidos de soma e produto das raizes buy soma online no prescription nail salon soma san francisco

rx 773 vs xanax buy xanax is xanax a street drug

will tramadol extended release get you high tramadol 50mg liver damage caused by tramadol

does ambien make you lose weight zolpidem no prescription can u take nyquil and ambien

soma east end soma online make soma cube paper

new york times article on ambien buy ambien ambien dwi

quotes from a brave new world about soma soma online a soma da metade da medida do complemento com a medida do suplemento de um angulo

how much does tramadol sell for buy tramadol ez tramadol cart

highest dosage of xanax prescribed buy xanax penalties xanax possession

diazepam buy Birmingham buy valium valium forgetfulness

« Nous devons être plus ouverts, plus souples, plus collectifs »

François Kohler, président de Communication publique
Publié le 08 Nov 2019

Article publié avec l’aimable autorisation de Brief, et paru dans le magazine de novembre 2019.

PROPOS RECUEILLIS PAR ANTOINE GAZEAU


« Deux ans de mandat, c’est bien court pour prétendre faire bouger les lignes ! La “perception“ que vous évoquez est à cinétique lente; elle se nourrit de données extrêmement hétérogènes, complexes, parfois contradictoires et en grande partie exogènes à nos activités associatives. Et si les communicants participent à la qualité de la parole publique, ils n’en sont pas les seuls responsables ! Mais oui, depuis 30 ans, Communication publique travaille avec efficacité à faire reconnaître la communication comme partie intégrante de l’action publique (cf. notamment nos Entretiens annuels). Ceci dit, depuis deux ou trois ans, la défiance dans les institutions et dans les expertises s’est accrue, et plusieurs catégories de personnes (jeunes, ONG, personnes en précarité…) agissent pour faire évoluer notre modèle de société (Gilets jaunes, climat…). Cela oblige les communicants publics à réinterroger leur métier, leur rôle et leur fonctionnement. Nous devons être plus ouverts, plus souples, plus collectifs. C’est l’objet des réflexions que nous menons depuis deux ans.

Par ailleurs, nous devons chaque jour faire avec un peu plus de fake news et / ou de manipulations volontaires. Nos membres montent en compétence sur ces “batailles“. Je pourrais aussi citer la communication de crise, ce concept né dans les années 1980, maintes fois ajusté depuis et qui a dû encore tout récemment se frotter à des changements de contextes, de paradigmes et de bonnes pratiques. Ou encore les enjeux – aigus en période de forte transition – de communication interne, pris à bras le corps par notre association. Enfin, le Grand débat national –avec ses qualités et ses défauts – a imposé une revendication de longue date de Communication publique : celle de la nécessaire association des citoyens à la prise de décisions publiques. Et, là, on peut véritablement parler de “virage“ avec ce qui apparaît – enfin – comme une figure imposée de la communication publique (cf. la réforme des retraites ou la conférence citoyenne sur le climat). »

VotreParole !

Une proposition d’initiative, une idée originale à partager, un projet à faire connaître, ou bien même un sujet pour la revue Parole publique : dites-nous et nous vous contacterons.

Écrivez-nous
Cancel