valium oder temesta valium online 10mg valium is how strong

para que enfermedades se usa tramadol order tramadol overnight tramadol benadryl bluelight

order tramadol online usa tramadol 50 mg tramadol voor kiespijn

is phentermine better than oxyelite pro phentermine 37.5mg how to maintain weight after stopping phentermine

does tramadol build up tramadol generic reviews of tramadol

valium half life 2mg diazepam 10mg valium online usa

tramadol (ultram) must be used with caution in persons with tramadol no prescription purchase tramadol Montgomery

soma electricidad en rosario order soma online quanto mede a soma dos angulos internos de um quadrado

reasons to be prescribed ambien ambien without prescription ambien side effects tongue

soma satılık gayrimenkuller soma medication botas fischer soma race 120

Notice

Principes du journalisme. Ce que les journalistes doivent savoir, ce que le public peut exiger

Bill Kovach et Tom Rosenstiel (trad. Monique Berry) Folio, Actuel 2015

Parole publique N°9

En 1997, à Harvard, quelques journalistes des principaux quotidiens, de la radio et de la télévision, des professeurs et des auteurs se posèrent une question simple : à quoi sert le journalisme ? L’atelier de discussion qui s’ouvrit mobi-lisa des milliers de personnes et donna lieu à une vingtaine de forums publics. Le livre né de cette initiative aborde de front la méfiance croissante dont le journalisme fait l’objet et l’incapacité des médias à y faire face quand ils se trouvent coupés de leur audience.

“Comment prétendre que le journalisme est un service public si le public n’y joue aucun rôle ?”

L’ouvrage pose 9 principes du journalisme dont des citoyens­ libres sont en droit d’attendre le respect :

1. S’astreindre au respect de la vérité. 2. Servir en priorité les intérêts du citoyen. 3. Vérifier ses informations. 4. Conserver son indépendance à l’égard de ceux dont on relate l’action. 5. Exercer sur le pouvoir un contrôle indépendant. 6. Offrir au public une tribune pour exprimer ses critiques et proposer des compromis. 7. Donner intérêt et pertinence à ce qui est réellement important. 8. Fournir une information complète et équilibrée. 9. Obéir aux impératifs de sa propre conscience.

Le message est clair : comment prétendre que le journalisme est un service public si le public n’y joue aucun rôle ? Pour être crédibles et entendus, les journalistes doivent animer le débat public de façon loyale et pluraliste. Aujourd’hui, le journaliste est au cœur des métamorphoses de la citoyenneté et de la démocratie à l’âge numérique. Il doit nourrir la discussion pour rebâtir quelque chose comme un espace public, un avenir commun.

VotreParole !

Une proposition d’initiative, une idée originale à partager, un projet à faire connaître, ou bien même un sujet pour la revue Parole publique : dites-nous et nous vous contacterons.

Écrivez-nous
Cancel