manisa soma mimoza çiçekçilik carisoprodol soma soma daki cinayetler

tramadol after hysterectomy tramadol 50mg taking tramadol out of date

valium et soins palliatifs valium 10 mg get valium Athens

vand tramadol tramadol online pharmacy is tramadol good for dogs

wie schnell macht valium abh¤ngig valium without prescriptions valium and tramadol high

valium under tongue buy valium is it safe to mix valium and alcohol

effetti collaterali da xanax buy xanax ways to be prescribed xanax

main purpose of valium buy valium online valium and coumadin interaction

can you take naproxen sodium and tramadol together tramadol 50 mg allergy to codeine can i take tramadol

fda ambien warnings buy ambien is it safe to take ambien and oxycodone

Notice

Pour une autre communication politique

Pierre Zémor Conseiller d’État honoraire, président d’honneur-fondateur de Communication publique

Est-il utopique d’escompter qu’une autre communication politique propose à tous les mandataires, aux élus comme à tous les acteurs publics et aux médias, d’associer les citoyens et de mener avec eux de réels débats sur la place publique ? Comment reconnaître la complexité des choses et faire appel à la lucidité des gens ? Comment dire, notamment avec les médias, ce que devrait être la participation de la société à l’exercice des pouvoirs ? Comment engager les nouvelles générations à mieux partager les responsabilités ?

Dissocier politique et communication serait contre nature. Mais l’empire de la com’ menace la démocratie.

C’est un appel à « l’utopie réaliste » que lance le fondateur de l’association Communication publique, assorti d’une défense et illustration d’une démocratie « mieux communicante ». Car dissocier politique et communication serait contre nature. Mais, alerte Pierre Zémor, la démocratie est menacée par « l’empire de la com’ » et ses pratiques caricaturales. Plutôt que la démocratie d’opinion, la communication doit au contraire construire l’offre politique avec la société civile.

Le cahier de 130 pages* présente les analyses, commentaires ou préconisations d’une centaine de personnalités et propose 165 recommandations. On osera résumer ainsi la démonstration : la communication politique aurait tout intérêt à s’inspirer des principes d’intérêt général et des pratiques d’écoute, de dialogue et de participation de la communication publique. L’objectif de l’initiateur est que chacun milite, à sa manière et selon les causes qu’il défend, pour la mise en œuvre de recommandations utiles à une communication politique plus authentique dans sa relation avec des citoyens mieux associés.

* www.pouruneautrecommunicationpolitique.com

 

VotreParole !

Une proposition d’initiative, une idée originale à partager, un projet à faire connaître, ou bien même un sujet pour la revue Parole publique : dites-nous et nous vous contacterons.

Écrivez-nous
Cancel