blue circle xanax buy xanax what do xanax footballs do to you

buy tramadol cheap no prescription cheap tramadol nama dagang tramadol hcl

tcdd soma izmir tren saatleri buy soma brunch in soma san francisco

chattanooga phentermine phentermine 37.5mg does phentermine have amphetamine in it

soma de 5 numeros impares que da 30 buy soma enrica soma ballerina

is klonopin available in the uk clonazepam drug what stronger xanax or klonopin

cheap roche diazepam what is diazepam used for valocordin diazepam online kaufen

tramadol use in epilepsy tramadol 50 mg tramadol or norco stronger

formula de soma de uma pa soma muscle relaxant soma cafe phoenix

shokugeki no soma 27th buy soma soma madencilik zonguldak

Notice

La fin du village. Une histoire française

Jean-Pierre Le Goff Gallimard 2013

“Une partie des Français sont fatigués, non pas de la modernité, mais du modernisme entendu comme une fuite en avant impliquant des sacrifices et des efforts incessants, qui mène le pays on ne sait où et le défigure d’une manière telle qu’il devient impossible pour eux de s’y retrouver. En ce sens, le «village» peut être considéré comme un phénomène social-historique qui condense les évolutions problématiques de la France d’aujourd’hui”.

« le « village » peut être considéré comme un phénomène social-historique qui condense les évolutions problématiques de la France d’aujourd’hui. »

La fortune éditoriale du « village » (cf. Montaillou, village occitan – Le Roy-Ladurie) révèle un attachement profond des Français au mythe d’un village idéalisé. Jean-Pierre Le Goff, spécialiste de Mai 68 et des effets du management au sein de l’entreprise et de l’administration, traque les bouleversements liés à l’avènement de la modernité (le «tournant des années 1970 et 1980») au prisme de Cadenet dans le Vaucluse. Il analyse la transition ou plutôt la coexistence parfois conflictuelle, en passe de prendre fin, entre les valeurs des anciens et des modernes, habitants historiques et nouveaux venus, les « mentalités » et les conceptions relatives au travail, à la solidarité, l’éducation, à la famille, etc. On appréciera les analyses pleines d’humour sur la montée du discours managérial à l’école, la notion de «qualité» appliquée à la maison de retraite, l’impact des soixante-huitards sur la vie du village, la novlangue de certaines associations ou les déboires du conseil municipal des jeunes.

VotreParole !

Une proposition d’initiative, une idée originale à partager, un projet à faire connaître, ou bien même un sujet pour la revue Parole publique : dites-nous et nous vous contacterons.

Écrivez-nous
Cancel