inconv©nients valium diazepam 5mg iud insertion valium

tramadol hydrochloride 100mg high order tramadol online benadryl and tramadol drug interactions

what is the street value of tramadol 50 mg order tramadol overnight tramadol harmful to liver

soma termik santrali kolin order soma soma pill 5513

cara membedakan xanax asli dan palsu generic xanax how do you make xanax bars

buy ambien online New Orleans buy ambien ambien lunesta or sonata

valium or zoloft diazepam 5mg is xanax more potent than valium

soma sf rentals carisoprodol soma livro a soma dos dias

soma - h foundation tonight buy soma online ribolov soma na cvet

xanax stiff neck cheap xanax online what are xanax pills for

Notice

Intérêt général : que peut l’entreprise ?

Sous la direction de Julien Damon Institut Montaigne - Editions Les Belles Lettres - Avril 2013

Et si l’intérêt général était aussi l’affaire des entreprises privées ? Et si un bienfait pouvait produire un bénéfice ? Comme l’explique Claude Bébéar dans la préface de l’ouvrage, « Pour que la France soit compétitive et forte, elle a besoin de cohésion sociale. RSE, chartes de la diversité, actions civiques, montrent qu’il s’agit d’un mouvement de fond, très éloigné des opérations de communication qui ont pu marquer les premières initiatives ». Ce qui ne l’empêche pas d’interroger : « Sous la triple injonction de l’État, des partenaires sociaux et des salariés, l’engagement social attendu des entreprises n’a cessé de s’accroître. Demande-t-on trop aux entreprises ? D’entreprises-citoyennes ne sont-elles pas devenues des entreprises-providence priées de pallier les défaillances des politiques de formation, de santé, d’intégration, bref, de service public ? De financer ce que l’État ne parvient plus à prendre en charge ? »

“Lutter contre la discrimination en entreprise n’est pas affaire de compassion mais plutôt d’intérêts bien compris.”

Cet ouvrage est le fruit d’entretiens entre des dirigeants d’entreprises et, d’autre part, des personnalités du monde syndical, associatif, du journalisme ou de la haute fonction publique, autour de dix sujets d’intérêt général : la pauvreté, la protection sociale, la formation, la diversité, l’insertion, le service public, la qualité de la vie, la démocratie, la santé, les territoires. Les représentants du secteur public sont très présents : Nicole Maestracci (FNARS), Dominique Libault (EN3S), Jean-Luc Vergne (ANACT), Mireille Faugères (AP-HP), Brigitte Grésy (IGAS), Guillaume Pepy (SNCF), Xavier Lemoine (Conseil national des villes).

VotreParole !

Une proposition d’initiative, une idée originale à partager, un projet à faire connaître, ou bien même un sujet pour la revue Parole publique : dites-nous et nous vous contacterons.

Écrivez-nous
Cancel