tramadol analgesic effect tramadol 50 mg efectos adversos del tramadol en perros

tramadol 50 mg precios buy cheap tramadol parecido al tramadol

valium for dental anxiety valium for sale can i take valium once while pregnant

tea that works like valium buy diazepam online valium delivered overnight

benadryl ambien interaction buy ambien online suicidal thoughts on ambien

how can you get zithromax azithromycin 500mg buying zithromax canada

levitra y betabloqueantes buy levitra online levitra mejor que cialis

purchase carisoprodol Spokane buy soma gospel rhythms soma

soma chowdhury lsu soma 350 mg a soma de 2+2 pode não ser 4 justifique

tramadol retard medartuum verkningstid order tramadol overnight ultram buy Long Beach

Notice

Les nouvelles passions françaises : refonder la société et sortir de la crise

François Miquet-Marty Michalon, 2013

Dans le quotidien, parle-t-on « PIB », « courbes du chômage », « taux d’endettement » ? La vision économique de la crise -celle des politiques, des chefs d’entreprises, des journalistes- est-elle celle des Français ? Recueillant la parole de femmes et d’hommes de tous horizons, le président de Viavoice constate que le versant économique hypermédiatisé occulte la face cachée : une profonde crise de société qui met à mal les valeurs de notre pacte républicain. Le reflux du lien civique ne laisse place à aucun autre : contrairement aux États-Unis, l’entreprise n’est pas considérée en France comme un lieu de construction de lien social. 

« Les Français développent une vision sociétale de la crise bien plus qu’économique. »

Au terme d’une quarantaine d’entretiens, il dresse pourtant le portrait d’un pays en recomposition : ses témoins développent une vision sociétale de la crise bien plus qu’économique. Par delà leurs différences, animés par des passions collectives, ici et là de nombreux Français tentent de reconstruire leur monde à eux, gouverné par leurs propres valeurs de société : « Sous la France connue et préoccupée d’économie livrée par les médias, s’épanouissent en réalité mille France, mille idées, mille mutations de comportements, mille tentatives de régénération, des chemins se dessinent… La France qui vient se forme par capillarité, elle est d’abord un univers de singularités et de contrastes qui, s’affirmant, se multipliant et se confortant, vont progressivement façonner un visage commun. »

VotreParole !

Une proposition d’initiative, une idée originale à partager, un projet à faire connaître, ou bien même un sujet pour la revue Parole publique : dites-nous et nous vous contacterons.

Écrivez-nous
Cancel