dark ambient music radio order ambien ambien alcohol abuse

7 panel drug test tramadol tramadol online pharmacy tramadol erectieproblemen

soma interaction with ambien buy ambien online zolpidem same as ambien

is it ok to take ambien and hydrocodone buy ambien ambien empire state of mind

phentermine phenylethylamine hcl buy phentermine can you booty bump phentermine

ease ultram withdrawal buy ultram buy ultram free shipping

can you take valium and topamax valium pills kind pill valium

purchase ambien Palmdale buy ambien online ambien Providence

valium while getting tattoo buy valium online how long does it take valium to get out of system

baby swallowed tramadol order tramadol overnight can u fail drug test for tramadol

Notice

Les nouvelles passions françaises : refonder la société et sortir de la crise

François Miquet-Marty Michalon, 2013

Dans le quotidien, parle-t-on « PIB », « courbes du chômage », « taux d’endettement » ? La vision économique de la crise -celle des politiques, des chefs d’entreprises, des journalistes- est-elle celle des Français ? Recueillant la parole de femmes et d’hommes de tous horizons, le président de Viavoice constate que le versant économique hypermédiatisé occulte la face cachée : une profonde crise de société qui met à mal les valeurs de notre pacte républicain. Le reflux du lien civique ne laisse place à aucun autre : contrairement aux États-Unis, l’entreprise n’est pas considérée en France comme un lieu de construction de lien social. 

« Les Français développent une vision sociétale de la crise bien plus qu’économique. »

Au terme d’une quarantaine d’entretiens, il dresse pourtant le portrait d’un pays en recomposition : ses témoins développent une vision sociétale de la crise bien plus qu’économique. Par delà leurs différences, animés par des passions collectives, ici et là de nombreux Français tentent de reconstruire leur monde à eux, gouverné par leurs propres valeurs de société : « Sous la France connue et préoccupée d’économie livrée par les médias, s’épanouissent en réalité mille France, mille idées, mille mutations de comportements, mille tentatives de régénération, des chemins se dessinent… La France qui vient se forme par capillarité, elle est d’abord un univers de singularités et de contrastes qui, s’affirmant, se multipliant et se confortant, vont progressivement façonner un visage commun. »

VotreParole !

Une proposition d’initiative, une idée originale à partager, un projet à faire connaître, ou bien même un sujet pour la revue Parole publique : dites-nous et nous vous contacterons.

Écrivez-nous