how long tramadol stays in system buy tramadol can u crush tramadol

ambien over the counter italy ambien 10 mg ambien cause back pain

how much valium can u take at one time buy valium valium femme enceinte

will i pass a drug test on tramadol tramadol 50mg does tramadol effect drug test

ambien and pain relief buy ambien online how to discontinue use of ambien

ambien qt interval ambien sleep triple dose of ambien

highest dosage phentermine phentermine 37.5mg long term effects phentermine use

temperaturen soma bay dezember buy soma soma glendale ca

difference between ambien and xanax buy ambien online ambien cost without insurance

cubo de soma como armar buy soma soma onbeş günlük hava durumu

Notice

Le monde rural : situation et mutations

Laurent Davezies Terra Nova, Note du 7 juillet 2017

Dix millions d’habitants, 55 % du territoire, 18 311 communes sont en dehors des 770 aires urbaines définies par l’INSEE. L’agriculture y a perdu 70 % de ses emplois depuis 1982. Une véritable fracture justifierait le sentiment des habitants de ces campagnes d’être abandonnés, orphelins de la solidarité entre les territoires.

Entre les villes et les campagnes, on voit moins aujourd’hui de déchirures que de coutures.

De la note de l’économiste et géographe Laurent Davezies il ressort pourtant que le monde rural est moins en train de dépérir que de changer de fonction. L’économie rurale n’est plus agricole : elle compte aujourd’hui pratiquement autant d’emplois industriels qu’agricoles. Et sa crise structurelle est largement amortie par les fortes solidarités fonctionnelles et redistributives mises en œuvre par le monde urbain : en 2012, 47 % des actifs du monde rural travaillent dans une aire urbaine ; dans les communes les moins dépendantes d’emplois urbains, 32 % des logements sont des résidences secondaires, les dépenses touristiques par habitant sont huit fois plus élevées que la moyenne française, les pensions de retraites représentent 39 % du revenu des ménages contre 29 % en France. Depuis 2006, la population rurale augmente plus rapidement que celle du pays.

Conclusion : le monde urbain, particulièrement les métropoles, ne tourne pas le dos au monde rural. Toutes sortes de mécanismes de solidarité des villes vers les campagnes permettent d’y amortir largement cette crise et de redonner aux habitants du monde rural plus d’emplois, de revenus et de population. Entre les villes et les campagnes, on voit moins aujourd’hui de déchirures que de coutures.

VotreParole !

Une proposition d’initiative, une idée originale à partager, un projet à faire connaître, ou bien même un sujet pour la revue Parole publique : dites-nous et nous vous contacterons.

Écrivez-nous
Cancel