how much valium to take for muscle spasms valium without prescriptions can i take celebrex and valium

ambien recreational use buy ambien withdrawal from ambien and alcohol

order diazepam Memphis buy valium online valium from europe

taking valium before dentist buy diazepam valium before vasectomy

carisoprodol online Fort Lauderdale buy soma online somos a soma de nossas escolhas

order tramadol Cambridge buy tramadol whats the max dose for tramadol

ambien 516 buy ambien online ambien prolonged qt

critica filme a soma de todos os medos soma carisoprodol soma row houses omaha

can valium make you forgetful buy valium online mixing valium with painkillers

grapefruit interaction with ambien buy ambien online ambien side effects nightmares

Notice

La démocratie des émotions

Loïc Blondiaux, Christophe Traïni (dir.) Presses de Sciences Po / Académique, 2018

En Inde, le jan sunwai orchestre des règlements de comptes entre fonctionnaires et victimes de l‘administration devant un public qui rit, applaudit ou hue. À Grenoble et à Charleroi, les Parlons-en, un espace de parole « expressiviste », invite les sans-abris à discuter de leurs difficultés avec leurs concitoyens, à exprimer leurs émotions pour faire surgir des solutions collectives. Au Chili, la Table de consensus offre aux peuples indigènes spoliés la possibilité de s‘épancher auprès des agents du gouvernement… Les pratiques de démocratie participative qui se multiplient à travers le monde afin d’associer les citoyens à la décision sont de hauts lieux d’expression des émotions.

Les nouvelles arènes de la démocratie doivent bien plus à la volonté des experts de l’ingénierie participative qu’aux élans affectifs spontanés.

Curieusement, la science politique s’est peu intéressée à cette dimension, la considérant comme résiduelle. Les émotions constituent ainsi un angle mort de la participation politique. Pour combler cette lacune, les douze auteurs ont choisi de révéler son rôle essentiel au sein des conseils de quartier, dialogues citoyens et autres jurys d’assises, ainsi que les interactions constantes entre affects et rationalité. Les cas empiriques qu’ils présentent montrent également que, proscrites ou prescrites selon les effets politiques escomptés, les émotions sont fortement normées dans ces nouvelles arènes de la démocratie, qui doivent bien plus à la volonté des experts de l’ingénierie participative qu’aux élans affectifs spontanés. On assiste en fait à un véritable façonnage institutionnel de sensibilités citoyennes.

VotreParole !

Une proposition d’initiative, une idée originale à partager, un projet à faire connaître, ou bien même un sujet pour la revue Parole publique : dites-nous et nous vous contacterons.

Écrivez-nous
Cancel