tramadol how many can i take in a day tramadol 50 mg tramadol online Chula Vista

valium online Aurora buy valium online abortion valium

can i take half of a 10mg ambien ambien drug gastric bypass ambien

quanto mede a soma dos angulos internos de um quadrilatero soma carisoprodol can i take soma with subutex

xanax help ibs buy xanax side effects from stopping xanax

simbolo de soma direta soma online palabras derivadas de soma

cuanto cuesta tramadol buy tramadol oxycodone tramadol comparison

tramadol donosowo tramadol 50mg can i take tramadol and mobic together

does a mouth swab test for xanax buy xanax xanax before lasik

ambien and respiratory problems buy ambien ambien overnight cod

Notice

La communication des collectivités locales

Pascal Dauvin Éditions Pepper, février 2015

L’ambivalence politique

Parole publique N°9

Croisant sociologies des professions et des institutions, l’ouvrage analyse ce que signifie concrètement reformuler son rapport au politique pour des professionnels soumis à l’idéologie managériale. La communication des collectivités locales est ici considérée comme un terrain exemplaire pour accéder au métier politique, aux nouvelles domi-na-tions symboliques et aux redéfinitions des identités collectives. Le livre retrace la longue quête de légitimité et d’autonomisation des communicants territoriaux. Dans un secteur marqué par les logiques d’engagement, il analyse les tensions entre défense de la cause et injonctions professionnelles ; il observe comment la managerialisation de la communication fait du citoyen la justification de l’action et intègre des procédures marketing ; il montre la dépolitisation, la mise à distance de tout ce qui est « idéologique ».

“Le glissement d’un modèle politiquement explicite à un modèle marketing.”

Le glissement d’un modèle politiquement explicite à un modèle marketing est décrit à travers le passage des bulletins municipaux aux City magazines, sans que l’énoncé- neutre et informatif gomme l’objectif promotionnel. L’histoire d’un logo régional révèle les positions et les rapports de force entre hauts fonctionnaires territoriaux, conseils en agence, dircoms, jeunes et anciens élus. L’organisation d’une journée sans voiture montre comment la démocratie locale peut être enrôlée dans une dynamique événementielle, dans un espace de gouvernance où les communicants cadrés par la demande journalistique tentent de fabriquer du consensus en imputant la responsabilité du projet aux associations et aux citoyens. Universitaire mais décillant.

VotreParole !

Une proposition d’initiative, une idée originale à partager, un projet à faire connaître, ou bien même un sujet pour la revue Parole publique : dites-nous et nous vous contacterons.

Écrivez-nous
Cancel