tramadol dark urine tramadol 50 mg tramadol lp 100 mg posologie

auto parts soma buy soma soma agano jipya

tramadol and rem sleep buy tramadol white oval pill 334 tramadol

tabuada completa de soma buy soma soma fitag ugt

what an ambien high like buy ambien ambien leg weakness

can you take tramadol with low dose naltrexone tramadol 50mg can i take tramadol after abortion

tramadol 100 Гјberdosis order tramadol overnight can i give my dog tramadol and deramaxx together

can i take valium with st john's wort diazepam 5mg valium drug family

ambien sleep texting buy zolpidem minimum hours of sleep on ambien

ultram ambien interaction buy ambien online ambien flights

Notice

La banlieue du « 20 heures ».

Jérôme Berthaut Editions Agone Marseille, 2013

 

Ethnographie de la production d’un lieu commun journalistique

Sociologue, maître de conférences à l’université de Bourgogne, chercheur associé au laboratoire « Migrations et société » (URMIS-CNRS), Jérôme Berthaut prévient : « Dans les rédactions, la catégorie banlieue sert à désigner un ensemble de sujets possibles et qui ont déjà fait leur preuve, dont on estime qu’ils ont fonctionné et fonctionnent généralement auprès du public. C’est pour cela que les catégories de classement ethniques ou stigmatisantes font irruption au sein des rédactions. Elles y ont une utilité sociale pratique en réduisant l’imprévisibilité du travail des journalistes. Elles permettent de tenir ensemble- plusieurs contraintes (de temps, économiques, éditoriales) en proposant des raccourcis cognitifs possibles et accessibles à la plupart des journalistes ».

« Une explication sociologique de la permanence des représentations réductrices véhiculées par les médias. »

Issu d’une thèse de doctorat distinguée par le Prix de la recherche- 2012 de l’Inathèque (INA), le livre analyse pourquoi et comment, plongés dans un collectif de travail régi par des logiques économiques (audience, productivité), le poids des sources légitimes et des modèles professionnels importés de l’audiovisuel commercial, les journalistes de France 2 fabriquent et perpétuent les lieux communs sur les habitants des quartiers populaires pour satisfaire dans l’urgence la commande de reportages prédéfinis par leur hiérarchie. À partir d’une enquête menée au plus près des pratiques quotidiennes des journalistes, J. Berthaut propose une explication sociologique à la permanence des représentations réductrices véhiculées par les médias.

VotreParole !

Une proposition d’initiative, une idée originale à partager, un projet à faire connaître, ou bien même un sujet pour la revue Parole publique : dites-nous et nous vous contacterons.

Écrivez-nous
Cancel