xanax and cabergoline alprazolam no prescription how to get prescription xanax online

pictures of .5 xanax generic xanax is it safe to mix xanax and vicodin

typical dose for phentermine buy phentermine online cost of prescription phentermine

how long does xanax hit you buy xanax can you buy xanax

nombre generico de valium diazepam 5mg how much valium will get me high

how long before addicted to tramadol tramadol cheap cada cuando se toma tramadol

mucinex dm xanax xanax depression xanax peach dose

pomander pink aura soma soma online regras para soma de vetores

healthy food soma soma online palm royal soma bay leto 2012

can i take xanax with oxycodone buy xanax xanax dosage uk

Notice

Guide pratique pour une communication publique sans stéréotype de sexe

Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes

Couverture Parole publique n°10.

Discours, colloques, affiches, vidéos, sites web, textes officiels, nominations des équipements et des rues : la diversité de la communication interne ou externe des pouvoirs publics reproduit les stéréotypes de sexe, souvent inconsciemment, sous trois aspects : déséquilibre entre le nombre de femmes et d’hommes représenté(e)s, enfermement des femmes et des hommes dans un répertoire restreint de rôles et de situations, hiérarchisation des statuts et des fonctions de chaque sexe au détriment des femmes.

Trente pages et dix recommandations pratiques pour communiquer sans stéréotypes.

Contre cette tendance, le guide de trente pages du HCle propose 10 recommandations pratiques pour communiquer sans stéréotypes : éliminer toutes expressions sexistes ; accorder les noms de métiers, titres, grades et fonctions ; user du féminin et du masculin dans les messages ; utiliser l’ordre alphabétique lors d’une énumération ; présenter intégralement l’identité des femmes et des hommes ; ne pas réserver aux femmes les questions sur la vie personnelle ; parler « des femmes » plutôt que de « la femme », de la « journée internationale des droits des femmes » plutôt que de la « journée de la femme », des « droits humains » plutôt que des « droits de l’homme » ; diversifier les représentations des femmes et des hommes ; équilibrer le nombre de femmes et d’hommes sur les images et dans les vidéos, dans les sujets d’une communication, à la tribune d’événements, dans le temps de parole, dans les noms de rues et des équipements; former les professionnel(le)s… et diffuser le guide. Dans la foulée, le Hcle propose une Convention d’engagement pour une communication publique sans stéréotype de sexe déjà signée par de nombreuses institutions publiques.

VotreParole !

Une proposition d’initiative, une idée originale à partager, un projet à faire connaître, ou bien même un sujet pour la revue Parole publique : dites-nous et nous vous contacterons.

Écrivez-nous
Cancel