soma hindu mythology buy soma online soma e subtração de frações

is there a difference between valium and klonopin buy generic valium best valium dosage

can i mix xanax and advil generic xanax resep dokter xanax

vua-bep-soma-chapter-3 soma online grupo npo soma

valium cold flu tablets buy valium online taking valium and drinking

does ambien come in 15 mg ambien sleep ambien purple round

carisoprodol buy Gainesville www.ciatec.mx/ordersoma/ programa c++ soma de numeros

can you give a cat xanax for anxiety buy xanax how many mg are in yellow xanax

valium prescription drug valium generic diazepam buy Raleigh

taking ambien after meal buy ambien ambien euphoria dose

Notice

Étude d’opinion sur le langage clair

Occurrence pour Avec des mots novembre 2018

Les Français comprennent-ils les textes qu’ils lisent et quelles sont les réactions des personnes qui ne saisissent pas les écrits qu’on leur adresse ? Certaines marques, entreprises, administrations et autorités politiques semblent vouloir compliquer la vie de leurs clients, administrés et possibles électeurs en utilisant un langage technique, suranné voire abscons. Selon l’enquête online d’Occurrence auprès de 1059 Français âgés de 18 à 65 ans, 41 % des Français sont régulièrement confrontés à des textes dont ils ne comprennent pas la signification, un non diplômé sur deux, un bac + 4/5 sur quatre. Seul 1/3 de la population comprend les énoncés les plus complexes.

41 % des Français sont régulièrement confrontés à des textes dont ils ne comprennent pas la signification.

Bonnet d’âne à l’administration fiscale avec 11,5 sur 20 en matière de communication claire. Assureurs (12,5/20), banquiers (13/20) et opérateurs téléphoniques (13,5/20) font à peine mieux. Des règlements de cantines scolaires peuvent être des merveilles… de complexité. Seulement 4 % de la population comprend tout à fait les contrats d’assurance, 16 % pas du tout. Plus inquiétants : 30% des personnes interrogées trouvent peu voire pas compréhensibles les notices de médicament et les modes d’emploi électroménagers. 88 % des Français préfère « accord » à « agrément », « mortel » à « létal », « attribution » à « octroi ». L’incompréhension c’est le début de la défiance. D’où la nécessité de discours clairs et plus simples. Pour une entreprise, une marque, c’est un enjeu d’efficacité. Pour une administration ou un service public, écrire de manière à être compris par le plus grand nombre, c’est aussi un enjeu démocratique.

VotreParole !

Une proposition d’initiative, une idée originale à partager, un projet à faire connaître, ou bien même un sujet pour la revue Parole publique : dites-nous et nous vous contacterons.

Écrivez-nous
Cancel