valium kopen online diazepam 5mg quitting smoking using valium

flunitrazepam vs valium valium pills legit online pharmacy valium

soma sarx soma for sale soma olay gazetesi telefon

panic attacks xanax dosage buy xanax online what color is xanax pills

xanax interaction with birth control pills buy xanax banging xanax

what is tramadol made out of buy tramadol drugs not to take with tramadol

prescription assistance for ambien buy ambien no prescription can you take ambien if you have low blood pressure

phentermine hormone imbalance phentermine for sale phentermine crushed and snorted

buy ambien online Chattanooga buy ambien online ambien effects on brain

how much xanax should i take for flying generic xanax is celexa the same thing as xanax

Notice

Pour une écologie de l’attention

Yves Citton Seuil, novembre 2014

Parole publique N°8

À notre époque d’information pléthorique, notre attention est devenue une denrée rare qui se mérite, se travaille et éventuellement se paye. Quand la valeur de l’information décroît par excès, la valeur de notre attention devient un enjeu précieux que le marché se dispute : l’apparence, les préférences ou les opinions deviennent la réalité première qu’il s’agit de produire et de renforcer. Citton parle d’échosystèmes ou de réseaux de prescriptions croisées, en observant comment la production industrielle s’est dotée d’une médiasphère propre à formater et à produire les désirs et les imaginaires des consommateurs.

“Notre attention est une denrée rare qui se mérite, se travaille et éventuellement se paye.”

Notre attention se paye puisqu’elle crée de la valeur selon les mots immortels de Patrick Le Lay, PDG de TF1. Mais peut-on espérer une libération du côté des NTIC ? Le Page Rank de Google (« machine d’agrégation attentionnelle ») ne fait que mesurer un taux global d’attention. Allons-nous déléguer à des algorithmes la responsabilité de nos jugements de valeur ? Tout l’effort du livre est de substituer à un paradigme économique ou marchand une écologie que Citton écrit aussi « échologie » pour souligner les jeux des prescriptions croisées et le passage obligé de nos désirs par la reconnaissance des autres.

Ad-tendere c’est tendre vers, sortir de soi. L’attention conjointe (deuxième partie du livre), c’est-à-dire réciproque et récursive (je prête d’autant plus attention à l’autre que l’autre fait attention à moi), nous propulse au cœur de l’exigence écologique, qui englobe la problématique du care : attention aux autres, soin, sollicitude, souci, culture de la boucle relationnelle…

VotreParole !

Une proposition d’initiative, une idée originale à partager, un projet à faire connaître, ou bien même un sujet pour la revue Parole publique : dites-nous et nous vous contacterons.

Écrivez-nous
Cancel