is ambien a class b medication buy ambien online generic ambien er

erowid tramadol er order tramadol online cod tramadol Dayton

valium side effects depression buy diazepam diazepam buy Boston

pvr cinemas ambience mall gurgaon show timings ambien drug ambien and nose bleeds

ambien high how long ambien online no prescription ambien and air travel

resolva o produto da soma pela diferença de dois termos buy soma kempinski hotel soma bay zoover

ambien high how long ambien online no prescription ambien and air travel

throw up after taking ambien buy ambien ambien overdose webmd

valium flyga buy valium online what is a substitute for valium

valium 10mg mano valium no prescription valium astinenza alcol

Notice

Big Data, penser l’homme et le monde autrement

Gilles Babinet Le Passeur Éditeur, 2015

Parole publique N°9

« Il y a quelque temps, la science-fiction nous faisait frémir en annonçant un âge où les ordinateurs domineraient les humains. Aujourd’hui, la menace se précise. Les données ont-elles pris le contrôle de nos vies ? Il y va du type de monde dans lequel nous allons vivre. » écrit Erik Orsenna en préface du nouveau livre de Gilles Babinet, premier président du Conseil national du numérique, représentant la France auprès de la Commission européenne pour les enjeux du numérique. (Et déjà auteur en 2014 de L’Ère numérique, un nouvel âge de l’humanité, Le Passeur Éditeur).

“Les données pourraient bien être l’une des énergies motrices de la nouvelle révolution globale en cours.”

Issues de nos réseaux sociaux, de notre téléphone mobile, de notre passage en caisse, de l’utilisation d’une carte de transport, les données – ou Big Data – sont partout. Babinet montre qu’elles peuvent être utilisées pour développer des outils marketing perfectionnés comme pour améliorer la prise en charge médicale, pour permettre aux villes de mieux gérer leurs ressources ou encore pour allier productivité agricole et développement durable. Les données pourraient bien être l’une des énergies motrices de la nouvelle révolution globale en cours. Quels facteurs permettraient à une société démocratique et respectueuse des libertés individuelles de bénéficier de cette nouvelle technologie ? Gilles Babinet rappelle que ce ne sont pas les technologies qui façonnent l’humanité, mais bien l’usage que l’on choisit collectivement d’en faire.

VotreParole !

Une proposition d’initiative, une idée originale à partager, un projet à faire connaître, ou bien même un sujet pour la revue Parole publique : dites-nous et nous vous contacterons.

Écrivez-nous
Cancel