convert ativan to xanax xanax no prescription marine corps drug test xanax

diazepam online Colorado buy valium online how much are 5mg valium worth

manisa soma da karısını öldüren adam cheap soma soma rpg

white round xanax 2mg generic xanax can 50 mg of xanax kill you

giving dogs human tramadol buy tramadol tramadol stada 50 mg kapseln

how long to take ambien before sleep buy ambien online toxicity of ambien

how much to take to overdose on xanax buy xanax online no prescription xanax before sleep

ambien and neurontin combination buy ambien ambien taken with klonopin

lethal xanax dose generic xanax prescription drugs online xanax

how to get xanax in los angeles buy alprazolam online no prescription is there a blue xanax bar

Notice

Baromètre de la confiance politique 2015

Cevipof Sciences Po, CESE, OpinionWay

Vague 6 (5-15 décembre 2014) / Vague 6 bis (26 janvier-4 février 2015)

Parole publique N°8

Depuis 2009, ce baromètre mesure la valeur cardinale de la démocratie : la confiance. Il dévoile aussi le degré de confiance des Français en eux-mêmes et à l’égard des autres. Il dessine leurs perceptions de l’avenir articulées entre optimisme personnel et pessimisme collectif. « On n’est jamais assez prudent quand on a affaire aux autres », pensent 75 % des interrogés en décembre 2014 (66 % en 2009). Seul 1 Français sur 4 pense qu’« on peut faire confiance à la plupart des gens ». Comment évolue la confiance quand on précise qui est cet « autre » ? Instances de représentation et de médiation, acteurs et institutions politiques, économiques et sociaux : qui suscitent confiance ou défiance ?

“Depuis 2009, « méfiance » et « dégoût » sont cités en tête pour caractériser le rapport à la politique.”

L’intérêt des Français pour la politique (60 %) se mêle à une forte défiance vis-à-vis du personnel politique : depuis 2009, « méfiance » et « dégoût » sont cités en tête pour carac-té-ri-ser le rapport à la politique. Sauf pour les élus locaux : le conseil municipal recueille depuis 2009 la confiance de plus de 3 Français sur 5, le maire celle de 2 Français sur 3. Et les acteurs économiques et sociaux qui remplissent une mission de proximité et de protection bénéficient d’une confiance parfois élevée. Plus une institution paraît proche, plus elle est objet de confiance : hôpitaux, armée, associations, police et école recueillent entre 83 et 67 % de confiance. À l’exact inverse des partis politiques, des médias et des syndicats… Comme si, aujourd’hui, la confiance politique reposait sur la qualité de la réponse à la double demande sociale de proximité et de protection. On comparera avec intérêt les deux vagues du baromètre.

VotreParole !

Une proposition d’initiative, une idée originale à partager, un projet à faire connaître, ou bien même un sujet pour la revue Parole publique : dites-nous et nous vous contacterons.

Écrivez-nous
Cancel