buy tramadol Green Bay www.airp-asso.it/tramadolnorx/ can tramadol and lortab be taken together

order zolpidem Overland Park buy ambien ambien side effects for elderly

tramadol pee test purchase tramadol tramadol hydrochloride strength

soma no microsoft excel buy soma testes de aura soma

right dosage of ambien buy ambien can ambien cause tremors

schwitzen bei tramadol order tramadol overnight tramadol cats overdose

java soma de vetores soma 350 mg cubo soma la w

doctors who prescribe xanax xanax pill is xanax better than lorazepam

phentermine tums buy phentermine without prescription phentermine and dandruff

how much tramadol to take for premature ejaculation buy tramadol there generic form tramadol

Notice

Baromètre de la confiance politique 2015

Cevipof Sciences Po, CESE, OpinionWay

Vague 6 (5-15 décembre 2014) / Vague 6 bis (26 janvier-4 février 2015)

Parole publique N°8

Depuis 2009, ce baromètre mesure la valeur cardinale de la démocratie : la confiance. Il dévoile aussi le degré de confiance des Français en eux-mêmes et à l’égard des autres. Il dessine leurs perceptions de l’avenir articulées entre optimisme personnel et pessimisme collectif. « On n’est jamais assez prudent quand on a affaire aux autres », pensent 75 % des interrogés en décembre 2014 (66 % en 2009). Seul 1 Français sur 4 pense qu’« on peut faire confiance à la plupart des gens ». Comment évolue la confiance quand on précise qui est cet « autre » ? Instances de représentation et de médiation, acteurs et institutions politiques, économiques et sociaux : qui suscitent confiance ou défiance ?

“Depuis 2009, « méfiance » et « dégoût » sont cités en tête pour caractériser le rapport à la politique.”

L’intérêt des Français pour la politique (60 %) se mêle à une forte défiance vis-à-vis du personnel politique : depuis 2009, « méfiance » et « dégoût » sont cités en tête pour carac-té-ri-ser le rapport à la politique. Sauf pour les élus locaux : le conseil municipal recueille depuis 2009 la confiance de plus de 3 Français sur 5, le maire celle de 2 Français sur 3. Et les acteurs économiques et sociaux qui remplissent une mission de proximité et de protection bénéficient d’une confiance parfois élevée. Plus une institution paraît proche, plus elle est objet de confiance : hôpitaux, armée, associations, police et école recueillent entre 83 et 67 % de confiance. À l’exact inverse des partis politiques, des médias et des syndicats… Comme si, aujourd’hui, la confiance politique reposait sur la qualité de la réponse à la double demande sociale de proximité et de protection. On comparera avec intérêt les deux vagues du baromètre.

VotreParole !

Une proposition d’initiative, une idée originale à partager, un projet à faire connaître, ou bien même un sujet pour la revue Parole publique : dites-nous et nous vous contacterons.

Écrivez-nous